ACTION 3

Section en construction

Québec en marche est neutre concernant l’indépendance du Québec. Ni pour, ni contre, il laisse ce débat à la scène politique du Québec. Par contre, sur la scène fédérale, QM propose un autonomisme régional avec lequel la nation québécoise et aussi les autres peuples canadiens pourront accroître leur autonomie potentielle.

C’est en ce sens que Québec en Marche souhaite l’envoi d’autonomistes à Ottawa permettant d’éventuelles associations et mêmes de coalitions avec d’autres autonomistes régionaux représentant les autres peuples canadiens.

Voici les premières propositions de QM. Il est à noter que toutes les résolutions proposées sont aussi valables pour toutes autres provinces le souhaitant… car l’autonomie, c’est bon pour tous!

En matière environnementale

Vers une autonomie environnementale pleine et entière de son territoire…

Québec en marche propose que le Québec et les autres provinces puissent obtenir une autonomie environnementale pleine et entière sur son territoire :

  • Un droit de veto du Québec sur toute action du gouvernement fédéral, même si réputée « d’intérêt national », lorsque le Québec juge que celle-ci représente un risque pour son environnement. Exemple : Projet d’oléoduc Énergie Est
  • Que toute organisation relevant du fédéral soit soumis aux normes environnementales de la province où elle œuvre. Évitant des dérapages environnementaux et les stratégies d’évitement de ses responsabilités comme la saga de la pollution au nickel se au port de Québec.
  • Un droit veto du Québec sur toute dépense du gouvernement fédéral lorsque le Québec juge que celle-ci va à l’encontre de ses intérêts environnementaux. Ex. : L’achat d’un pipeline de 4,5 milliards de dollars à la pétrolière texane Kinder Morgan.
  • Un droit du Québec,  et les autres provinces, de pouvoir ratifier de façon indépendante toute entente environnementale internationale. Exemple : Protocol de Kyoto.

En matière économique

Vers une autonomie économique…

Québec en marche propose que le Québec et les autres provinces puissent obtenir tous les outils économiques dont ils ont besoin pour se développer économiquement. Que les stratégies économiques du Canada visent à réduire les dépendances économiques des provinces les plus pauvres, non pas en les maintenant dans un système de dépendance liée à la péréquation, mais en soutenant leur autonomie économique.

 

Explorons ensemble comment on peut changer les choses! 🙂

Cette section n’est qu’un aperçu! Tout est en élaboration… Vous pouvez participer via notre groupe de travail : http://www.facebook.com/groups/490169394833885/